Quel traitement pour le trouble bipolaire ?

Quel traitement pour le trouble bipolaire ?

Le trouble bipolaire doit être pris en charge et traité dès qu’il est diagnostiqué. En principe, le traitement est à base de médicaments régulateurs de l’humeur et selon les cas, ils sont associés à d’autres traitements. Il faut savoir que de tels traitements sont à suivre sur du long terme, afin de s’assurer qu’il n’y a pas de récidive et pour atténuer les symptômes. Très souvent, une personne atteinte de trouble bipolaire a besoin d’un accompagnement psychologique. Dans la pratique, de quel traitement est-il question ?

A savoir sur le traitement du trouble bipolaire

Pour le traitement du trouble bipolaire, c’est toute une équipe qui doit collaborer étroitement avec le médecin traitant. En l’occurrence, cette équipe multidisciplinaire doit comprendre un psychologue, un psychiatre, éventuellement un cardiologue ou un endocrinologue ou un autre spécialiste, plusieurs infirmiers, des aides à domicile, des éducateurs et des travailleurs sociaux. Pour quelles raisons un malade du trouble bipolaire a-t-il besoin de tous ces intervenants ? Notamment pour l’aider à garder une vie privée, familiale, sociale et professionnelle la plus normale possible. Il peut être nécessaire que le malade se rende dans un centre d’accueil thérapeutique, accepte une hospitalisation de jour ou prenne part à un atelier thérapeutique. Quant au traitement proprement dit du trouble bipolaire, il s’agit de médicaments régulateurs de l’humeur qui sont destinés à réduire les symptômes du trouble et empêcher la récidive. C’est souvent à partir du 3e épisode maniaque que ces médicaments sont proposés, mais ils peuvent l’être plus tôt si les manifestations ont un impact grave sur la vie et ou professionnelle du patient ou de celle de ses proches. Le médicament le plus utilisé est le lithium mais si le malade ne le supporte pas, des anti-épileptiques (carbamazépine, valpromide, etc.) peuvent le remplacer, ou encore ceux prescrits pour les affections psychiatriques tels que le rispéridone et l’olanzapine.

Dosage des médicaments et assurance maladie en cas de trouble bipolaire

En général, c’est un seul médicament qui est prescrit, sauf si le cas réclame plusieurs associations de médicaments. Vous aurez beaucoup d’informations complémentaires sur ce site. Il faut aussi se rappeler que les médicaments n’ont pas un effet immédiat, ils apportent un bienfait au malade seulement plusieurs semaines après les premières prises. Parfois, on ne trouve la bonne médication qu’après en avoir testé plusieurs. Si le traitement est à base de lithium, il est essentiel d’en faire un dosage régulier dans le sang, cela dans le but d’éviter les effets secondaires en cas de surdosage. D’autres examens sont également effectués de manière régulière pour surveiller la tolérance au traitement, soit des analyses sanguines, soit un électrocardiogramme soit la surveillance de la thyroïde. A savoir également en rapport avec l’assurance maladie en cas de trouble bipolaire : le médecin traitant peut faire une demande de reconnaissance de la maladie en tant qu’affection de longue durée ou ALD. Ainsi, le patient peut être pris en charge à 100 %, aussi bien pour les soins que pour les multiples examens, en tout cas, dans la limite des tarifs de l’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.